Irak : départs des troupes US et attentats

Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a fermement condamné lundi les attaques et assassinats perpétrés à Bagdad, Kirkuk et Anbar ces derniers jours, qui ont tué et blessé un grand nombre d’Irakiens.

Dans une déclaration transmise par sa porte-parole, le Secrétaire général exprime sa solidarité avec le gouvernement et peuple d’Irak face à ces terribles actes de violence.

« L’Irak a bénéficié d’une amélioration de l’environnement sécuritaire », a souligné le Secrétaire général, qui a appelé le peuple irakien à continuer de rejeter les tentatives d’attiser la violence dans le pays.

« Alors que l’Irak se prépare à prendre la pleine responsabilité de la sécurité dans les villes du pays, [Ban] appelle tous les leaders politiques à travailler ensemble en faveur d’une paix durable, par la voie du dialogue national et de la réconciliation.

Selon la presse, un accord entre les autorités irakiennes et les Etats-Unis prévoit que la plupart des 133.000 soldats américains en Irak doivent avoir quitté les villes du pays pour se retirer dans des bases militaires d’ici au 30 juin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.