Patrimone mondial de l’UNESCO : la Grande Saline de Salins les Bains étendue

Le Comité du patrimoine mondial a inscrit 2 nouveaux sites naturels et 11 sites culturels sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, qui compte désormais un total de 890 sites.
Le Comité du patrimoine mondial a aussi inscrit 3 sites sur la Liste du patrimoine en péril en vue d’obtenir un appui international pour leur préservation. Un site a été retiré de cette Liste du patrimoine en péril.

D’autres sites peuvent pourtant y être ajoutés car le Comité examinera mardi l’état de conservation de certains sites, selon un communiqué détaillé.

Durant cette session qui doit prendre fin le 30 juin, trois nouveaux venus ont rejoint les rangs des pays qui ont des sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial pour leur valeur universelle remarquable. Il s’agit du Burkina Faso, du Cap-Vert et du Kirghizstan.

Les sites naturels inscrits cette année sur la Liste du patrimoine mondial sont la mer des Wadden (Allemagne / Pays-Bas) et les Dolomites (Italie).

Les Sites culturels inscrits cette année sur la Liste du patrimoine mondial sont le Palais Stoclet (Belgique), les Ruines de Loropéni (Burkina Faso), la Cidade Velha, Centre historique de Ribeira Grande (Cap-Vert), le Mont Wutai (Chine), la Tour d’Hercule (Espagne), le Système hydraulique historique de Shushtar (Iran), la Montagne sacrée de Sulamain-Too (Kirghizstan), la Ville sacrée de Caral-Supe (Pérou), les Tombes royales de la dynastie Joseon (République de Corée), le Pont-canal et le canal de Pontcysyllte (Royaume-Uni), La Chaux-de-Fonds / Le Locle, urbanisme horloger (Suisse).

Parmi les extensions de sites de la Liste du patrimoine mondial figurent la Grande Saline de Salins-les-Bains (France), le Parc naturel des récifs de Tubbataha, Levo-a (Slovaquie).

Enfin, d’autres changements ont été apportés à la Liste du patrimoine mondial.

Pour la deuxième fois dans l’histoire de la Convention du patrimoine mondial, adoptée en 1972 par l’UNESCO, un site a été retiré de la Liste du patrimoine mondial quand le Comité a décidé que la vallée de l’Elbe à Dresde (Allemagne) n’a pas su conserver la valeur universelle exceptionnelle qui lui avait valu son inscription sur la Liste, suite à la construction d’un pont à quatre voies au coeur de ce paysage culturel.

Les progrès réalisés en matière de préservation de la Cité fortifiée de Bakou, avec le palais des Chahs de Chirvan et la tour de la Vierge (Azerbaïdjan), ont permis au Comité du patrimoine mondial de retirer ce site de la Liste du patrimoine en péril. Le site de Bakou, endommagé lors du tremblement de terre de novembre 2000, a été inscrit sur la Liste du patrimoine en péril en 2003. Il avait aussi été affecté par la pression de l’urbanisation, l’absence de politique de conservation et par des tentatives de restauration contestables. Des améliorations dans sa gestion ont permis au site de maintenir sa valeur universelle exceptionnelle qui lui avait valu d’être inscrit sur la Liste du patrimoine en 2000.

Partager

Articles Récents

Le Coronavirus “peut être contenu”

L'Organisation Mondiale de la Santé OMS a précisé jeudi que 3.474 cas – dont 54…

28 février 2020

Coronavirus, un 1er cas en Occitanie

Pour la première fois, un patient a été diagnostiqué positif au Coronavirus dans la région…

28 février 2020

Coronavirus à Toulouse, une enseignante mise en retrait

Le foyer de Coronavirus en Italie inquiète en France. Dans toute la France, des consignes…

27 février 2020

Réouverture du Musée de la résistance et de la déportation à Toulouse

Après 18 mois de travaux et 1 million d’euros investi par le conseil départemental de…

27 février 2020

Un conducteur arrêté ivre, sans permis et en excès de vitesse

Mauvaise pioche pour un conducteur sur les routes du Tarn. L'homme conduisait, sans permis, sans…

26 février 2020

55 morts de la grippe en France

Le bulletin hébdomadaire de Santé Publique France pour la Grippe fait état d'une décroissance de…

26 février 2020

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com