Patrimoine mondial de l’UNESCO : une ville du Cap Vert classée

Le Comité du patrimoine mondial, qui se poursuit jusqu’au 30 juin, à Séville (Espagne) a inscrit vendredi sur la Liste du patrimoine mondial le centre historique de Ribeira Grande, qui date de la fin du XVème siècle et témoigne de l’histoire de la présence coloniale européenne en Afrique et de la traite atlantique.

La ville de Ribeira Grande, rebaptisée Cidade Velha à la fin du XVIIIème siècle, a été la première ville coloniale construite par les Européens sous les tropiques, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Située au sud de l’île de Santiago, elle conserve une partie de son tracé viaire et d’importants vestiges, dont « deux églises, une forteresse royale et la place du Pilori avec sa colonne de marbre de style manuélin », précisé un communiqué..

A travers cette inscription sur la Liste du patrimoine mondial, le Cap-Vert intègre la liste des pays hébergeant des biens d’une « valeur universelle exceptionnelle ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.