Changement climatique : un rapport de l’OMC prône l’échange de technologies

Il ressort clairement des données scientifiques que le système climatique de la planète se réchauffe sous l’effet des émissions de gaz à effet de serre, qui augmentent encore dans le monde entier, et qui continueront d’augmenter dans les prochaines décennies si l’on ne modifie pas en profondeur les législations, les politiques et les pratiques actuelles, indiquent l’Organisation Mondiale du Commerce et le PNUE dans leur nouveau rapport “Commerce et changement climatique”.

“Face à un défi d’une telle ampleur, la coopération multilatérale est essentielle, et la conclusion réussie des négociations en cours sur le changement climatique serait un premier pas sur la voie d’un développement durable pour les générations futures”, ont déclaré conjointement le Directeur général de l’OMC, M. Pascal Lamy, et le Directeur exécutif du PNUE, M. Achim Steiner.

Le nouveau document publié aujourd’hui examine l’intersection du commerce et du changement climatique sous quatre angles: la science du changement climatique, la théorie économique, l’action multilatérale visant à lutter contre le changement climatique, les politiques climatiques nationales et leur effet sur le commerce.

L’ouverture du commerce et la lutte contre le changement climatique peuvent se renforcer mutuellement pour contribuer à la création d’une économie pauvre en carbone, affirme le nouveau rapport.

Il souligne également que le commerce et l;ouverture commerciale peuvent avoir un effet positif sur les émissions de gaz à effet de serre, notamment en accélérant le transfert de technologies propres et en permettant aux pays en développement d’adapter ces technologies aux conditions locales. L’augmentation des revenus liée à l’;ouverture commerciale peut aussi modifier la dynamique et les aspirations sociales « en donnant aux sociétés riches la possibilité d’exiger des normes environnementales plus strictes, concernant notamment les émissions de gaz à effet de serre ».

Pascal Lamy et Achim Steiner ont par ailleurs exhorté la communauté internationale à « conclure un accord équitable et décisif lors de l’importante Conférence des Nations Unies sur le changement climatique, qui se tiendra à Copenhague en décembre 2009 ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.