La France commande un 2e sous marin nucléaire d’attaque Barracuda

Hervé Morin, ministre de la Défense, a annoncé vendredi la commande du 2e sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Barracuda. Le programme Barracuda, qui prévoit la livraison de six sous-marins entre 2017 et 2028, représente 7,9 milliards d’euros et devrait, selon le ministère, fournir du travail à plusieurs milliers de salariés tout au long de sa réalisation.

La Délégation générale pour l’armement (DGA) a notifié le 26 juin 2009 aux entreprises DCNS et AREVA-TA la commande du 2e SNA de nouvelle génération Barracuda, prévu au titre du marché global notifié le 21 décembre 2006.

Parallèlement, l’assemblage de la coque du Suffren, premier des six SNA Barracuda, a débuté le 26 juin 2009 par la soudure des deux premiers tronçons situés à l’arrière du sous-marin.

Caractérisés par leur discrétion et leur capacité à chasser et à frapper, les SNA sont engagés sur tous les théâtres d’opération maritimes (Atlantique, Méditerranée, océan Indien, etc.). Le programme Barracuda vise à remplacer les 6 SNA de type Rubis actuellement en service. Les Barracuda seront armés de la future torpille lourde Artemis, du missile antinavire Exocet et du futur missile de croisière naval. Ils pourront également mettre en oeuvre des forces spéciales et leurs équipements.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.