Luc Chatel face à la fronde des syndicats toulousains de l’Education nationale

Luc Chatel nommé ministre de l’éducation nationale va devoir affronter sa première fronde syndicale. Avec une patate chaude : la situation des personnels précaires des écoles et établissements. Et la suppression, dans toute la France de quelques 30 000 postes d’employés de vie scolaire. A Toulouse, la contestation prendra la forme d’une première manifestation unitaire le 1e juillet prochain.

Les organisations SNUipp-FSU, SE-UNSA, SGEN-CFDT, CGT Education, appellent en effet à un premier rassemblement le mercredi 1er juillet à 14h30 devant le Pôle Emploi des Arènes, 36 Boulevard Koenig à Toulouse (Près du métro Arènes).

Avec un mot d’ordre : refuser la mise à la rue de 30 000 salariés le 30 juin.

Selon un communiqué de l’intersyndicale “Il reste 7 jours avant que 30 000 EVS, dont plusieurs dizaines dans notre département, embauchés dans le cadre du plan de cohésion sociale de JL Borloo par le ministère de l’Education Nationale soient renvoyés au pôle emploi.”

Embauchés en 2006 pour remplir des fonctions d’aide à la direction d’école ou d’accompagnement des enfants handicapés, les EVS ont rempli leur mission dans les écoles.

L’Etat, le Ministère du Travail et le Ministère de l’Education Nationale et leurs représentants (préfets, directeurs départementaux du travail et de la formation professionnelle, recteurs), n’ont pas, dixit les syndicats de l’Education nationale “rempli leur part du contrat, la formation et l’accompagnement de ces salariés. Pendant trois ans, ces EVS n’ont rien eu de l’accompagnement prévu dans leur contrat en terme de formation et de suivi de projet d’insertion professionnelle”.

Dans le contexte de crise économique et sociale actuelle, la fin du contrat signifie, pour eux, un retour à la case départ, au pôle Emploi, à une plus grande précarité.

Les syndicats réclament  désormais au Gouvernement aux  ministères de l’emploi et de l’éducation nationale de “prendre en compte la situation de ces salariés dans le cadre du plan de lutte contre le chômage et la protection des plus démunis” en prolongeant leurs contrats au delà de juin 2009.

Partager

Articles Récents

Saisie record de cannabis à Nîmes

Le 1er novembre 2019 vers 02h30, les agents de la brigade des douanes de Nîmes en contrôle sur l’autoroute A9…

8 novembre 2019

La cote de confiance de Macron et Philippe en baisse

La confiance accordée au président de la République et au Premier ministre connaît une baisse de 5 points, selon un…

8 novembre 2019

Retraites, la clause du “grand père” fait polémique

Réforme des retraites. La « clause du grand-père » crée des remous au sein du gouvernement Le haut-commissaire aux retraites,…

8 novembre 2019

Toulouse, opérée pour avoir avalé une pince à épiler

Une femme avale une pince à épiler... qui se retrouve dans ses bronches ! Dimanche dernier, une jeune femme a…

8 novembre 2019

Bleuet de France, la campagne de dons est lancée

L’Œuvre nationale du Bleuet de France lance sa nouvelle campagne de dons. Du 4 au 13 novembre 2019, partout en France,…

8 novembre 2019

Premières neiges à 1000 mètres sur les Pyrénées

La limité pluie neige va encore s'abaisser dans la nuit de jeudi à vendredi. La neige est déjà tombée en…

7 novembre 2019