Les Motards dans le collimateur de la police

Les accidents de la circulation ont baissé à Toulouse et dans la région. Toutefois, à rebours de cette tendance, la préfecture note une recrudescence du nombre d’accidents impliquant un « deux roues » motorisés, notamment les motos.

Près de la moitié des accidents mortels implique un « deux-roues » motorisé.

40% des morts sur la route depuis 5 mois étaient conducteur d’un « deux-roues ».

Les enquêtes conduites à la suite de ces accidents démontrent que dans la majorité des cas, l’accident est imputable au comportement du conducteur du « deux roues » motorisé, que ce soit à la suite d’un excès de vitesse ou d’une entorse grave au code de la route.

Le  Préfet de la région Midi-Pyrénées Dominique Bur a  exprimé “sa préoccupation à cet égard et a décidé de réorienter le Plan Départemental des contrôles routiers signé le 10 décembre dernier”.

Dans les semaines à venir, les forces de l’ordre donneront la priorité aux contrôles des « deux roues » .

Une première action a eu lieu dans la soirée du vendredi 12 juin, sur la RD63 aux abords de la piste de Candie. 54 infractions ont été relevées. Certaines infractions mineures se sont soldées par un simple avertissement, mais 14 excès de vitesse ( dépassement de 20 à 40 km/h de la vitesse autorisée) ont fait l’objet de contraventions.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.