Le Captegon : l’amphetamine préférée au Moyen Orient

Selon le dernier rapport de l’ONU sur la production des drogues, l’opium et la cocaïne seraient en baisse mais s’agissant des drogues de synthèse – amphétamines, méthamphétamine et “ecstasy”, si la consommation s’est stabilisée dans les pays développés en revanche, dans les pays en développement, on craint une augmentation probable de la production et de la consommation, même si les données sont limitées.

La consommation de Captagon (amphétamine) est montée en flèche au Proche et au Moyen- Orient.

« Ce qui autrefois était une industrie artisanale est devenu une activité économique importante », indique le rapport établi pour la Journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues (le 26 juin), qui précise, en outre, que « certains pays de l’Union européenne sont les principaux fournisseurs d'”ecstasy”; ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.