Climat : le maire de New York s’engage

Aux côtés du maire de New York Michael Bloomberg, le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a souhaité mardi une mobilisation massive dans la perspective du sommet sur le climat convoqué à l’ONU le 22 septembre, puis à la Conférence sur les changements climatiques de Copenhague de décembre 2009.

« L’objectif du sommet sur le changement climatique est de mobiliser un l’élan politique nécessaire pour « clore le contrat » à Copenhague sur un nouveau cadre pour le climat qui soit équitable, efficace et ambitieux du point de vue scientifique, a insisté le Secrétaire général.

« Si nous voulons un accord sur le changement climatique en décembre, il faut agir tout de suite », a-t-il affirmé, réclamant l’action des groupes communautaires, religieux, et des jeunes, de la rue à Wall Street.

« C’est pourquoi je suis heureux d’associer mes forces à celles de la Ville de New York et des organisations non gouvernementales (ONG) pour lancer la « semaine du Climat NYC », qui se tiendra la semaine du sommet en septembre, a-t-il expliqué.

La conférence de presse de mardi était notamment soutenue par l’ONG “Carbon Disclosure Project”, qui rassemble des données sur les changements climatiques et le monde des affaires.

Ban Ki-moon a souligné que le maire de New York Michael Bloomberg avait pris des mesures importantes pour construire une économie « verte ». « Je compte sur le leadership visionnaire du maire Michael Bloomberg », a-t-il indiqué.
En réponse à une question de la presse, le Secrétaire général a souligné qu’il comptait inviter le maire lors du sommet, et que le monde des affaires aurait aussi un rôle important à jouer.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.