Du Tchad, des réfugiés soudanais et congolais partent s’installer aux Etats Unis

Un premier groupe de 11 réfugiés a quitté la capitale tchadienne N’Djamena par avion dimanche, pour une réinstallation aux Etats-Unis. Le groupe était composé de sept réfugiés vivant en milieu urbain originaires de la République démocratique du Congo (RDC), de trois réfugiés soudanais vivant en milieu urbain et d’un Centrafricain qui était hébergé au camp de réfugiés de Dosseye dans le sud du Tchad.

Ils seront réinstallés dans le Kentucky (à Lexington), au Texas (à San Antonio), dans l’Iowa (à Des Moines) et dans l’Utah (à Salt Lake City), a déclaré le porte-parole du Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies William Spindler.

« Cette année, nous prévoyons d’identifier 1 800 cas au total pour la réinstallation, la plupart d’entre eux étant des réfugiés soudanais du Darfour vivant dans des camps de réfugiés situés dans l’est du Tchad », a-t-il dit.

Le Tchad accueille un total de 250 000 réfugiés soudanais originaires de la région du Darfour, vivant dans douze camps gérés par le HCR dans l’est du pays. De plus, 70.000 réfugiés centrafricains vivent dans cinq camps dans le sud du pays. Les Etats-Unis sont à ce jour le premier pays à promouvoir la réinstallation depuis le Tchad.

La réinstallation nécessite une procédure très méticuleuse et prend habituellement sept à neuf mois pour l’étude de chaque cas, y compris la sélection par nos chargés de protection sur le terrain, plusieurs entretiens, un examen médical pris en charge par l’OIM et des séances de formation pour l’intégration culturelle.

La réinstallation vers des pays tiers est considérée comme l’une des solutions durables du HCR pour les situations de réfugiés prolongées, ainsi que le rapatriement volontaire et l’intégration locale ».

Un prochain groupe devrait quitter N’Djamena début juillet et il sera principalement composé de réfugiés du Darfour provenant de 12 camps de réfugiés situés dans l’est du Tchad.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.