Crise en Iran : Ban Ki Moon condamne l’usage de la force

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki moon s’est dit lundi consterné par les violences qui ont suivi les élections en Iran, en particulier l’usage de la force contre les civils, qui ont fait des pertes en vies humaines et des blessés.

Le Secrétaire général a appelé les autorités iraniennes, dans un message transmis par sa porte parole, « à respecter les droits politiques et civils fondamentaux, en particulier la liberté d’expression, la liberté de rassemblement et la liberté de l’information ».

« La situation en Iran préoccupe la communauté internationale et le Secrétaire général appelle le gouvernement et l’opposition à régler leurs différends de manière pacifique, par le dialogue et les voies juridiques », poursuit le message.

Ban Ki moon a exhorté le gouvernement à mettre fin immédiatement aux arrestations, menaces et recours à la force.

« Le Secrétaire général réitère son espoir que la volonté démocratique du peuple iranien sera pleinement respectée », conclut la déclaration.
Selon la presse, la répression des dernières manifestations de l’opposition auraient fait au moins 10 morts.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.