Affaire Florence Cassez : la France extrèmement déçue

Le ministère des affaires étrangères dirigé par Bernard Kouchner est “extrêmement déçu” de l’annonce faite hier à Mexico par le président mexicain Calderon, de mettre fin aux travaux du groupe de travail franco-mexicain chargé d’examiner la question du transfèrement de Florence Cassez en France.

“Nous regrettons également que notre proposition de faire appel à une médiation tierce pour traiter cette question ait été rejetée par le Mexique” a précisé le porte parole du Quai d’Orsay.

“La motivation de cette position mexicaine est difficilement compréhensible. En effet, c’est en toute connaissance des différences existant entre les droits français et mexicain que les autorités mexicaines s’étaient engagées dans cette démarche que nous menions de bonne foi” a également poursuivi la communication officielle de la diplomatie française.

“Nous allons bien évidemment continuer de suivre très attentivement la situation. D’abord, notre ambassade à Mexico prend toutes les dispositions pour rendre visite à Florence Cassez. Nous allons continuer de lui apporter la protection consulaire, toute l’assistance dont elle peut avoir besoin dans son lieu de détention. C’est évidemment à Florence Cassez elle-même, à sa famille, à sa défense de déterminer quelle suite elles entendent éventuellement donner au refus mexicain, sur le plan juridique au Mexique” a conclu le représentant du service presse du ministère des affaires étrangères.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.