Stages, échanges, mobilité, l’Eurocampus devient réalité

A l’occasion de l’assemblée annuelle de l’ Eurorégion Pyrénées-Méditerranée réunie la semaine dernière à Palma de Majorque (Baléares), Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a proposé la création d’un « Eurocampus » qui sera le premier campus européen par le nombre d’étudiants – 510 000 jeunes – et le 7e au niveau mondial.

« L’intensification future des liens entre nos quatre régions passe par la mobilité de nos étudiants. La recherche, l’économie, la culture, tout découlera de ces échanges qu’il faut multiplier. C’est pour cela que je souhaite que nos régions regroupent et fédèrent l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur et la recherche. Grâce aux mesures concrètes que j’ai proposées au présidents des trois autres Régions, l’Eurocampus sera une réalité dès la prochaine rentrée », a expliqué Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées.

Cette proposition a été très favorablement accueillie par les autres présidents de l’Eurorégion – José Montilla, président de la Generalitat de Catalogne, Francesc Antich, président des Iles Baléares et Georges Frêche, président de Languedoc-Roussillon – et a abouti à la signature par les quatre Régions d’une déclaration commune pour la création et le développement de l’Eurocampus.

Les Régions se sont ainsi engagées à mettre en place de nombreux dispositifs concrets pour favoriser et accroître les échanges : intensification des bourses d’études et de stages, prise en charge partielle d’un trajet par mois, création de Chaires Eurocampus pour favoriser la mobilité des chercheurs, prise en charge des certifications en langues étrangères ou encore création d’un campus numérique au travers d’un portail Internet.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.