Sarkozy devant le Congrès : pas de hausses d’impots

Devant le Parlement réuni en Congrès, le chef de l’Etat a évoqué la crise économique et la mondialisation. Nicolas Sarkozy a ensuite exposé l’état de la  République. Et regretté que le modèle d’intégration ne fonctionne pas. Attendu sur le sujet de la laïcité, le chef de l’Etat a déclaré inadmissible que les femmes perdent leur dignité en portant la burqa.

Dans son discours, le chef de l’Etat a par la suite, évoqué l’état des finances publiques. Il a réfuté tout hausse nouvelle des impots. Mais annoncé de nouvelles restrictions budgétaires et rationnalisation des dépenses.

Il faudra “résorber le déficit de la crise”  a également annoncé l’ancien ministre de l’intérieur de Jacques Chirac.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.