Attentats en Somalie : condamnations internationales

Les Nations Unies, l’Union africaine, l’Union européenne, l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) et la Ligue des Etats arabes ont condamné conjointement l’attentat perpétré jeudi à Beledweyne (Somalie).

Un message commun condamne « l’horrible attentat suicide à la voiture piégée » au nord de la capitale Mogadiscio, qui a tué le ministre de la sécurité nationale Omar Hashi Aden ainsi que des chefs communautaires et d’innocents passants, a rapporté la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien, au siège de l’ONU, à New York.

« Cette attaque démontre une fois de plus que les extrémistes ne reculeront devant rien pour s’emparer par la force du pouvoir du gouvernement somalien légitime », ont affirmé les organisations.

« Ces extrémistes sont une menace non seulement pour la Somalie mais aussi pour toute l’Afrique de l’Est et la communauté internationale ».

Les organisations ont par ailleurs exhorté le gouvernement somalien à ne pas se laisser impressionner par les crimes et la violence d’une petite minorité, et à continuer ses efforts en faveur de la paix et de la réconciliation dans le cadre du processus de Djibouti.
Selon la presse, le mouvement islamique Al-Shabab a revendiqué l’attentat de Beledweyne. Ce mouvement qui aurait des liens avec Al-Qaeda tente de prendre le pouvoir en Somalie depuis près de trois ans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.