Les Drones militaires vont il évoluer dans l’espace aérien français ?

Lors de la réunion des directeurs nationaux d’armement tenue le mercredi 17 juin 2009 au salon international de l’aéronautique et de l’espace du Bourget, la France l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et la Suède ont mandaté l’Agence européenne de défense (AED) pour le lancement du programme MIDCAS (MID-air Collision Avoidance System) qui permettra à terme aux drones d’évoluer dans l’espace aérien général, ouvert aux autres aéronefs.

Selon le service presse du ministère de la défense, MIDCAS disposera d’une enveloppe budgétaire globale d’environ 50 millions d’euros sur une durée de 48 mois. Il réunira quatorze industriels et centres de recherches des cinq nations mandataires, dont SAGEM Défense Sécurité et THALES Systèmes Aéroportés S.A. La Suède a été désignée nation chef de file du projet et Saab Aerosystems coordonnera l’action des cocontractants.

Actuellement les drones ne peuvent évoluer que dans des zones réservées, restreintes et temporaires, ce qui limite fortement leur usage pour les applications militaire, civile et de sécurité estime t on dans l’entourage du ministre de la défense.

Sans évoquer les éventuelles implications civiles notamment en terme de libertés publiques, MIDCAS, déclare le service presse de la défense “a pour ambition de démontrer qu’un drone peut voler en toute sécurité dans un espace aérien non ségrégué, grâce à une solution technologique du type « Sense and avoid » (détecter et éviter) lui permettant de déterminer toute situation de collision potentielle et de manœuvrer en conséquence. C’est la transposition aux drones, par le biais d’un système automatisé, de la procédure « see and avoid » (voir et éviter) appliquée par les pilotes.”

Le programme MIDCAS sera conduit en étroite collaboration avec les organismes européens compétents du domaine, à savoir l’organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne (EUROCONTROL), l’organisation européenne pour l’équipement de l’aviation civile (EUROCAE) et l’agence européenne de la sécurité aérienne (EASA). Une coordination transatlantique sera établie avec des organismes tels que la Radio Technical Commission for Aeronautics (RTCA) et la Federal aviation Authority (FAA).

Partager

Articles Récents

4,5 millions pour agrandir le Pic du Midi

Un nouveau projet immobilier débute au sommet du Pic du Midi. Avec la création en extension de deux nouveaux bâtiments,…

15 novembre 2019

Mois de la création reprise d’entreprise en Occitanie

Pour sa troisième édition, le mois de la création reprise d’entreprises se tiendradu 13 novembre au 13 décembre 2019 dans…

15 novembre 2019

Double meurtre à Montauban

Deux femmes ont été découvertes mortes dans la nuit de mercredi à jeudi dans une maison d'un quartier résidentiel. Deux…

14 novembre 2019

Toulouse, la neige n’est pas loin ce jeudi

4 degrés et de la pluie ce jeudi matin aux alentours de 7h : la neige tombe non loin de…

14 novembre 2019

Arthur Bonneval prolonge au Stade Toulousain

Arthur Bonneval (1,81m - 82kg), dont le contrat expirait en juin 2020, a prolongé son engagement avec le Stade Toulousain de…

14 novembre 2019

13 novembre, la France rend hommage aux victimes des attentats

Les commémorations des attentats du 13 novembre 2015 ont commencé ce mercredi depuis le Stade de France. 130 morts Les…

13 novembre 2019