42 millions de réfugiés dans le monde en 2008

Le nombre de personnes déracinées de force en raison des conflits et des persécutions dans le monde atteignait 42 millions à la fin 2008 dans un contexte de net ralentissement des rapatriements et de conflits plus longs conduisant à des déplacements prolongés, selon le rapport annuel « Global Trends » du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) rendu public mardi.

Ce chiffre comprend 16 millions de réfugiés et de demandeurs d’asile et 26 millions de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays, précise le rapport. 80% des réfugiés dans le monde se trouvent dans les pays en voie de développement, de même que la grande majorité des personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays.

Le nombre total de 42 millions de personnes déracinées à la fin 2008 représente une baisse d’environ 700.000 personnes par rapport à l’année précédente, mais les nouveaux déplacements en 2009 -qui ne figurent pas dans le rapport annuel – ont déjà plus que compensé cette diminution.

« En 2009, nous avons déjà connu d’importants nouveaux déplacements, en particulier au Pakistan, au Sri Lanka et en Somalie », a déclaré le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres. « Si certains déplacements sont de courte durée, d’autres peuvent prendre des années voire des décennies avant être résolus. Nous continuons à faire face à plusieurs situations de déplacement interne de plus long terme dans des endroits comme la Colombie, l’Irak, la République démocratique du Congo et la Somalie. Chacun de ces conflits a également produit des réfugiés qui fuient au-delà de leurs propres frontières ».

La Colombie accueille l’une des populations de personnes déplacées les plus importantes dans le monde, soit environ 3 millions selon les estimations. L’Irak accueillait quelque 2,6 millions de personnes déplacées fin 2008 – dont 1,4 million ont été déplacées au cours des trois dernières années seulement. Il existe plus de 2 millions de personnes déplacées dans la région du Darfour au Soudan. Le regain des conflits armés dans l’est de la République démocratique du Congo et en Somalie l’année dernière a conduit à un déplacement total de respectivement 1,5 million et 1,3 million de personnes dans chacun des deux pays. Le Kenya a connu de nouveaux déplacements internes massifs au début de l’année, tandis que le conflit armé en Géorgie a contraint 135.000 personnes supplémentaires à fuir leur foyer. D’autres augmentations dans les déplacements en 2008 ont eu lieu en Afghanistan, au Pakistan, au Sri Lanka et au Yémen.

Partager

Articles Récents

4,5 millions pour agrandir le Pic du Midi

Un nouveau projet immobilier débute au sommet du Pic du Midi. Avec la création en extension de deux nouveaux bâtiments,…

15 novembre 2019

Mois de la création reprise d’entreprise en Occitanie

Pour sa troisième édition, le mois de la création reprise d’entreprises se tiendradu 13 novembre au 13 décembre 2019 dans…

15 novembre 2019

Double meurtre à Montauban

Deux femmes ont été découvertes mortes dans la nuit de mercredi à jeudi dans une maison d'un quartier résidentiel. Deux…

14 novembre 2019

Toulouse, la neige n’est pas loin ce jeudi

4 degrés et de la pluie ce jeudi matin aux alentours de 7h : la neige tombe non loin de…

14 novembre 2019

Arthur Bonneval prolonge au Stade Toulousain

Arthur Bonneval (1,81m - 82kg), dont le contrat expirait en juin 2020, a prolongé son engagement avec le Stade Toulousain de…

14 novembre 2019

13 novembre, la France rend hommage aux victimes des attentats

Les commémorations des attentats du 13 novembre 2015 ont commencé ce mercredi depuis le Stade de France. 130 morts Les…

13 novembre 2019