Iran/Nucléaire : soupçons de violation de l’embargo international

Le Président du Comité du Conseil de sécurité des Nations Unies, créé par la résolution 1737 (2006), a fait lundi un exposé aux membres du Conseil de sécurité sur l’application de sanctions contre la République islamique d’Iran dans le domaine de la non-prolifération nucléaire et balistique.

M. Yukio Takasu, qui est également le Représentant permanent du Japon auprès des Nations Unies, a indiqué que son exposé couvrait la période allant du 11 mars 2009 au 15 juin 2009. Le Comité, a indiqué M. Takasu, a reçu une lettre d’un État Membre concernant un transfert d’armes de matières connexes effectué à partir de l’Iran, qui constituerait une possible violation du paragraphe 5 de la résolution 1747 (2007) sur l’interdiction d’exporter des armes vers l’Iran et d’acheter des matières connexes en provenance de ce pays. Il a ajouté que le Comité examinait actuellement des informations sur cet éventuel transfert.

Le Président du Comité a également noté qu’au cours de la période considérée, un États Membre lui avait fourni des informations relatives à une possible violation du paragraphe 5 de la résolution 1737 (2006) concernant la fourniture d’articles pouvant être utilisés à la centrale nucléaire de Bushehr.

En outre, un autre État Membre a adressé une note au Comité concernant une éventuelle violation du paragraphe 15 de la résolution 1737 relatif aux gels des avoirs financiers susceptibles de contribuer aux activités de l’Iran qui seraient liées à l’enrichissement d’uranium ou à la mise au point de vecteurs d’armes nucléaires.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.