Enquête sur la guerre à Gaza : la coopération d’Israël requise

La Haut Commissaire aux droits de l’homme, Navi Pillay, a appelé lundi Israël à mettre fin au blocus de Gaza et à coopérer avec la Mission d’établissement des faits mandatée par le Conseil des droits de l’homme sur le récent conflit dans le territoire palestinien.

Navi Pillay a affirmé devant le Conseil que les restrictions aux importations et la presque totale prohibition des exportations ont des effets cumulatifs négatifs sur les droits économiques, sociaux mais aussi politiques et civils de la population de Gaza.

« Les droits des Gazaouïs continuent d’être gravement sapés ou violés », a-t-elle déclaré, déplorant que le niveau de pauvreté ait augmenté.

Soixante cinq pour cent des habitants de Gaza vivent maintenant en-dessous du niveau de pauvreté de moins de 2 dollars par jour.

Par ailleurs, la Haut Commissaire a indiqué que la Mission d’établissement des faits du CDH, avec à sa tête le Juge Richard Goldstone, avait mené ses premières visites à Gaza du 1er au 5 juin, en entrant par le point de passage de Rafah avec l’Egypte.

Au total, la mission a visité 14 sites à Gaza City et dans le nord de Gaza. Une seconde visite est prévue à la fin du mois, a dit Navi Pillay.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.