Sarkozy et le nouvel ordre social : la CFDT approuve mais demande des acte

La CFDT approuve la vision d’un « nouvel ordre social » mondial, défendu par le Président de la République Nicolas Sarkozy devant l’Organisation internationale du travail (OIT). Mais la centrale syndicale demande “des actes”.

Du côté du syndicat dirigé par François Chérèque on estime que Le Président de la République a “ainsi répondu favorablement aux demandes formulées par la CFDT lors de la rencontre de l’Elysée du 8 juin, parmi lesquelles, la nécessité de: réguler la mondialisation, de refonder le capitalisme financier et le système monétaire international etc.

Par ailleurs note la CFDT dans un communiqué “en apportant le soutien de la France au Pacte mondial pour l’emploi de l’OIT. Nicolas Sarkozy a marqué, dans son discours, son souhait de voir l’OIT prendre sa place au même titre que le FMI, la Banque mondiale et l’OMC, aux réunions du G20 et dans leur préparation.”

Pour la CFDT, la France doit poursuivre les engagements pris solennellement par le Président de la République lors du prochain G20 de septembre.

“Face à la situation désastreuse que connaissent les travailleurs du monde entier et, en particulier, ceux des pays les plus pauvres et les plus vulnérables, l’urgence est de passer du discours aux actes” a conclu la CFDT.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.