Le Tchad libère 84 enfants soldats

Le gouvernement du Tchad a libéré 84 enfants soldats identifiés parmi les 236 combattants faits prisonniers au début du mois de mai 2009 et ils ont été remis officiellement au Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) lors d’une cérémonie, présidée par le ministre de la défense nationale à N’Djamena.

En remettant ces enfants à l’UNICEF, le ministre de la défense, le général Kamougué Wadal Abdelkader a rappelé que ce geste témoigne du respect par le gouvernement des engagements auxquels il a souscrit, en particulier la Convention relative au droits de l’enfant, les engagements de Paris de février 2007 interdisant l’enrôlement des enfants dans les forces et groupes armés ainsi que le protocole d’accord sur la protection des enfants victimes des conflits armés, a précisé l’UNICEF dans un communiqué.

De son côté, le chef de la diplomatie tchadienne, Moussa Faki Mahamat, a réitéré la détermination du gouvernement du Tchad à faciliter la réinsertion familiale de ces enfants et a annoncé l’ouverture prochaine d’enquêtes judiciaires pour punir les mercenaires qui recrutent et livrent les enfants aux affres de la guerre.

Le représentant adjoint de l’UNICEF, Dimitri Papathanassiou a quant à lui salué cette remise en liberté des enfants, avant d’inviter ceux-ci à s’engager sur un nouveau chemin.

Aussitôt libérés les 84 enfants ont pris place dans six véhicules affrétés par l’ONG Care international les conduisant dans un Centre de transit provisoire et d’orientation (CTO) dans les faubourgs de N’Djamena.

Parmi les 84 adolescents remis en liberté, l’on dénombre 1 enfant âgé de 14 ans, 14 enfants de 15 ans, 21 enfants de 16 ans, 39 enfants de 17 ans et 3 enfants de 18ans. Pour la plupart, ces adolescents ont opéré au sein de groupes rebelles pendant des périodes allant de 2 mois à 2 ans. Ils étaient dans l’ensemble recrutés de force par les groupes armés dans l’est du Tchad.

Le CTO procèdera à une prise en charge psychosociale de chaque enfant. Le centre prévoit aussi des activités socioéducatives, éducationnelles et sportives. Depuis 2007, les Centres de transit mis en place par l’UNICEF ont déjà accueilli 555 enfants sortis des forces et groupes armés dont ils ont assuré avec l’aide des ONG de l’est du Tchad, la réinsertion familiale et communautaire.

Partager

Articles Récents

Déjà 17 morts de la Grippe en France

Depuis le début de l'épidémie de Grippe, 17 personnes sont mortes en France. La région Occitanie est désormais classée en…

22 janvier 2020

Tempête Gloria, Impressionnants cumuls de pluie sur les Pyrénées Orientales

La tempête Gloria est arrivée lundi soir sur l'Est des Pyrénées. Ce mercredi les départements de l'Aude et des Pyrénées…

22 janvier 2020

Tempête Gloria. Des pompiers de Haute Garonne en renfort dans les Pyrénées Orientales

La tempête Gloria a atteint les Pyrénées Orientales. Les fortes chutes de neige et les importantes pluies font craindre des…

21 janvier 2020

Airbus installe une nouvelle chaîne d’assemblage A321 à Toulouse

D'ici mi-2022, l'usine Jean-Luc Lagardère, site d'assemblage actuel de l'A380 à Toulouse, abritera une chaîne A321 annonce Airbus ce mardi.…

21 janvier 2020

“La crise climatique affecte la qualité de vie des gens”

La crise climatique, la persistance des fortes inégalités, et la hausse de l'insécurité alimentaire et de la sous-alimentation affectent la…

21 janvier 2020

Toulouse, la French Tech se réorganise pour gagner en efficacité

La French Tech veut connecter les startups La French Tech Toulouse présente sa nouvelle feuille de route pour l’année 2020. Aujourd’hui gouvernée par des…

21 janvier 2020

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com