Ecologie – Gaz à Effets de serre : les Etats rétissants à réduire

Les pourparlers menés au mois de juin à Bonn sur le changement climatique se sont achevés vendredi par des progrès, selon la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) même s’il reste encore une marge importante de manoeuvre.

« Un progrès important de cette réunion est que les gouvernements ont éclairci ce qu’;ils veulent voir dans le document final de Copenhague », a déclaré Yvo de Boer, secrétaire exécutif de la Convention-Cadre.

« Je pense qu’un accord ambitieux et efficace pour Copenhague est en vue -un résultat qui donne une réponse ferme et définitive à la sonnette d’alarme tirée par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (IPCC) », a-t-il ajouté.

Des délégués de 183 pays étaient réunis à Bonn pour négocier un texte qui viendra remplacer la première phase du Protocole de Kyoto qui expire à la fin de 2012.

Toutefois, Yvo de Boer a prévenu que les négociations étaient encore loin des réductions d’émissions préconisées par la science : une réduction de 25% à 40% en-dessous du niveau de 1990, d’ici à 2020.

« Entre maintenant et Copenhague, le niveau d’ambition doit être accru ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.