Grippe A (H1N1) l’OMS lance une alerte maximum

D’épidémie, la propagation du virus de la grippe A H1N1 un temps appelé grippe porcine ou mexicaine est devenue pandémie. L’Organisation Mondiale de la Santé et sa directrice, le Docteur Maragaret Chan ont donc constaté cet état et décidé de relever le niveau d’alerte mondial à son niveau maximum.

Mercredi, l’OMS avait recensé 27 737 cas répartis dans 74 Etats. 141 cas mortels sont officiellement déclarés dans le monde.

Le Chili, le Mexique, l’Australie et les Etats Unis sont les pays les plus touchés par le virus. En Europe, l’Angleterre et l’Espagne dénombrent déjà plusieurs centaines de cas.

Pour l’heure le passage à une alerte de niveau 6 de la part de l’OMS n’a pas d’effet contraignant pour les Etats. S’il s’agit bien du seuil d’alerte maximum, il ne s’agit que d’un constat : “cette phase de pandémie, elle se caractérise par des flambées à l’échelon communautaire dans au moins un pays d’une autre Région de l’OMS en plus des critères définis à la phase 5. La déclaration de cette phase indiquera qu’une pandémie mondiale est en cours.”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.