Moscovici veut un électrochoc pour le PS

Le député socialiste du Doubs Pierre Moscovici a appelé mercredi à “un sursaut, un électrochoc”. L’ancien ministre de Lionel Jospin a déploré la poursuite de “débats artificiels” lors du Conseil national du parti qui s’est tenu mardi à Paris.

Pierre Moscovici a souligné que la première secrétaire du PS, Martine Aubry devait prendre “des initiatives très rapides pour mettre en place la nouvelle gouvernance du parti” et nommer “la nouvelle direction resserrée”.

Dans une dépêche AFP diffusée sur son blog, le député du Doubs a déclaré “être “disponible” pour y prendre part mais à condition que “les choses aient du sens” pas “pour participer parmi d’autres à la survie d’un appareil”.

Pierre Moscovici qui avait lundi dramatisé les résultats du PS en titrant un post “changer ou disparaître” appelle les socialistes à “une opposition beaucoup plus lisible”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.