Loi Hadopi : censure du Conseil constitutionnel

L’accès à internet est érigé en droit fondamental, corrolaire de la liberté de s’informer et de s’exprimer. Sans surprise, le Conseil constitutionnel, saisi par les députés socialiste a sanctionné la loi Hadopi. 

Alors que les sénateurs socialistes n’avaient pas usé de leurs droits pour faire barrage à un texte vivement critiqué, la loi une première fois rejetée par l’Assemblée nationale avait fait l’objet d’une deuxième présentation avant d’être définitivement adoptée par une majorité pour le moins frileuse sur le sujet.

Concrètement les sages du Conseil constitutionnel ont estimé que seule l’intervention d’un juge indépendant pouvait légitimer  l’atteinte au droit désormais fondamental que constitue l’accès à internet.

Partager

Articles Récents

4,5 millions pour agrandir le Pic du Midi

Un nouveau projet immobilier débute au sommet du Pic du Midi. Avec la création en extension de deux nouveaux bâtiments,…

15 novembre 2019

Mois de la création reprise d’entreprise en Occitanie

Pour sa troisième édition, le mois de la création reprise d’entreprises se tiendradu 13 novembre au 13 décembre 2019 dans…

15 novembre 2019

Double meurtre à Montauban

Deux femmes ont été découvertes mortes dans la nuit de mercredi à jeudi dans une maison d'un quartier résidentiel. Deux…

14 novembre 2019

Toulouse, la neige n’est pas loin ce jeudi

4 degrés et de la pluie ce jeudi matin aux alentours de 7h : la neige tombe non loin de…

14 novembre 2019

Arthur Bonneval prolonge au Stade Toulousain

Arthur Bonneval (1,81m - 82kg), dont le contrat expirait en juin 2020, a prolongé son engagement avec le Stade Toulousain de…

14 novembre 2019

13 novembre, la France rend hommage aux victimes des attentats

Les commémorations des attentats du 13 novembre 2015 ont commencé ce mercredi depuis le Stade de France. 130 morts Les…

13 novembre 2019