Attentat au Pakistan : l’ONU était visée

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a condamné dans les termes les plus fermes l’attaque terroriste qui a eu lieu mardi contre l’hôtel Pearl Continental de Peshawar, au Pakistan, et dans laquelle deux employés des Nations Unies ont été tués et quatre autres blessés.

M. Ban « est attristé par le nombre important de morts et de blessés », selon une déclaration transmise par sa porte-parole mardi soir à New York.

Un employé du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), Aleksandar Vorkapic, et une employée du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), Persveranda So, ont été tués dans cet attentat. M. Vorkapic, de Serbie, faisait partie d’une équipe récemment déployée au Pakistan pour aider au règlement de l’actuelle crise des personnes déplacées. Mme So, des Philippines, travaillait pour l’UNICEF depuis 1994. “Elle était une employée dévouée et très impliquée, qui a travaillé avec détermination et élégance comme chef d’éducation au Pakistan, gagnant le respect et l’admiration de tous ceux avec qui elle a été en contact”, a déclaré la directrice exécutive de l’UNICEF, Ann Veneman, dans un communiqué.

Le Secrétaire général a adressé ses condoléances aux familles des victimes ainsi qu’au gouvernement et au peuple du Pakistan et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Selon les médias, au moins 18 personnes ont été tuées dans cet attentat à la voiture piégée et 57 autres ont été blessées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.