Air France va modifier ses Airbus A330 et A 340

airbus-usine.JPGLe cours de l’action Airbus EADS a perdu mardi quelques 4% de sa valeur. Mercredi midi, sur le marché Euronext, elle rebondit de quelques 0,65%.

La polémique sur les sondes anémométriques -qui permettent de calculer la vitesse aérodynamique de l’avion- et son éventuel lien avec l’accident du vol AF447 plombe la valeur du consortium européen.

Mais après l’accident du vol AF 447, Air France prévient qu’il ne faut en rien “préjuger d’un lien avec les causes de l’accident”.

Air France a cependant décidé d’accélérer le programme de changement de ses sondes.

Air France rappelle qu’Airbus a émis  “des consignes (…) pour faire face à la perte potentielle d’informations anémométriques”.

“Des défauts de fonctionnement des sondes Pitot sur A320 amènent le constructeur à édicter en septembre 2007 une recommandation de changer les sondes. Cette recommandation s’applique également aux avions long-courriers qui utilisent les mêmes sondes et sur lesquels n’avaient été observés qu’un faible nombre d’incidents du même type” précise un communiqué d’Air France.

Après avoir retrouvé les débris de l’appareil, plusieurs corps ont été récupérés par les services de secours français et brésiliens présents sur la zone.  Les recherches se poursuivent pour retrouver les boîtes noires de l’appareil et les autres corps des victimes de la catastrophe aérienne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.