Omar Bongo : l’hommage de Ban ki moon

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est dit profondément attristé par la nouvelle du décès du Président du Gabon, Omar Bongo Ondimba, qui était le doyen des chefs d’Etat africains.

M. Ban rend hommage à M. Bongo « pour le rôle clé qu’il a joué dans la recherche de la paix et de la stabilité non seulement dans la sous-région de l’Afrique centrale, mais également dans d’autres parties du continent », souligne sa porte-parole dans un déclaration publiée lundi soir.

Le Secrétaire général présente ses sincères condoléances à la famille du Président, ainsi qu’au gouvernement et au peuple gabonais, ajoute la déclaration.

Selon les médias, le Président du Gabon est mort lundi d’une crise cardiaque dans une clinique de Barcelone où il était hospitalisé depuis fin mai. Agé de 73 ans, le doyen des chefs d’Etat africains était aux commandes de son pays depuis près de 42 ans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.