La série Plouf olly Plouf s’associe à l’UNESCO

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a choisi d’associer « Plouf Olly Plouf ! », série d’animation très appréciée du jeune public, à sa nouvelle campagne éducative qui vise à montrer aux enfants l’importance et la beauté du riche patrimoine culturel sous-marin.

Ce projet de collaboration, qui s’inscrit dans le cadre de la Convention de l’UNESCO sur la protection du patrimoine culturel subaquatique, permettra de sensibiliser les enfants à ce thème. La Convention a été élaborée en 2001 pour améliorer la sauvegarde du patrimoine sous-marin : épaves anciennes, vestiges reposant sous l’eau et grottes sous-marines renfermant des ruines archéologiques, précise l’UNESCO dans un communiqué.

« Plouf Olly Plouf ! » raconte les amusantes escapades aquatiques de deux jeunes apprentis sous-marins qui vivent dans un centre de recherche subaquatique. Créée à l’aide de la dernière technique d’animation haute définition en 3D, la série se déroule dans un environnement sous-marin d’un réalisme saisissant. Les aventures d’Olly sensibilisent les enfants à la fragilité des écosystèmes et des sites archéologiques reposant sur les fonds marins.

L’accord passé avec la société de production Mike Young Productions permettra à l’UNESCO de s’adresser aux enfants en utilisant les personnages de la série sur son site web et sur des supports pédagogiques distribués dans les écoles du monde entier. L’UNESCO remplit par ailleurs un rôle de conseiller dans la production de la série, dont la deuxième saison vient de commencer.

La série est diffusée sur PBS Sprout aux Etats-Unis, Disney Channel et France 5 en France, KI.KA en Allemagne, TVE en Espagne et sur des dizaines d’autres chaînes du monde entier, a remporté en 2008 le Parents Choice Award et le Certificat de mérite du Hugo Television Award.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.