La mort officielle d’Omar Bongo

Annoncée dimanche par la presse française, la mort du président du Gabon, Omar Bongo est aujourd’hui officielle. Hospitalisé dans une clinique privé dans la région de Barcelone, le président serait officiellement décédé lundi après midi.

Selon une source diplomatique française,  le représentant de la françafrique aurait succombé des suites d’un arrêt cardiaque.

Président de la République gabonaise depuis décembre 1967, Bongo a toujours su conserver des liens très étroits avec les différents gouvernements français.

Accusé de corruption et de détournements Omar Bongo avait placé ses proches à des postes clés du pouvoir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.