La Mauritanie : retour à la paix civile ?

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a salué la signature jeudi d’un accord entre les parties mauritaniennes à Nouakchott constituant, selon lui, une base solide pour un retour à l’ordre constitutionnel et à la consolidation de la démocratie en Mauritanie.

M. Ban « félicite les parties pour l’esprit de compromis affiché pendant les négociations » et « salue tous ceux qui ont assisté les parties mauritaniennes à trouver une solution consensuelle, en particulier le Président du Sénégal, le Président de l’Union africaine et les membres de l’équipe de facilitation comprenant son représentant spécial pour l’Afrique de l’Ouest et le Groupe de contact international », souligne la porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration publié jeudi soir.

« Le Secrétaire général suivra de près les développements en Mauritanie conduisant à l’élection présidentielle prévue le 18 juillet 2009 », ajoute la déclaration.

Le président mauritanien Sidi Ould Cheikh Abdallahi avait été renversé par un coup d’Etat militaire non violent mené par la junte du général Abdelaziz le 6 août 2008, un événement condamné par le Conseil de sécurité et le Secrétaire général.

Sidi Ould Cheikh Abdallahi était le premier président démocratiquement élu dans l’histoire du pays. Il avait été élu en juin 2007, arrivant au pouvoir après une junte militaire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.