Une Vague Bleu-Verte déferle sur Toulouse

baudis-bove.JPGComment partout en Europe et dans toutes les circonscriptions françaises, les élections européennes à Toulouse et dans le département ont été remportées par la droite et les verts.

Et ce sans contestation possible.

Un résultat net et sans bavure que le fort taux d’abstention ne doit pas un seul instant masquer.

Et qui aura immanquablement des conséquences, à gauche comme à droite pour les prochaines élections régionales de 2010.

En détails et pour toute la circonscription Sud Ouest (Aquitaine-Midi Pyrénées-Languedoc) :

La liste UMP réalisé 26,89% et remporte 4 sièges,

La liste PS réalisé 17,71% 2 sièges,

La liste Europe Ecologie se hisse à la 3e place avec 15,80% et remporte 2 sièges,

La liste Modem ne dépasse pas les 10 points. Avec 8,60 ne remporte qu’un siège,

La liste du Front de Gauche pulvérise les précédents scores du Parti communiste, avec 8% Jean Luc Mélenchon est élu député européen.

Le FN et Louis Alliot peinent à dépasser les 5% avec 5,93% aucun élu pour le parti de Jean Marie Lepen dans le sud ouest. Dissident dans le Sud Ouest, l’ex apparatchick du parti frontiste Jean Claude Martinez prend 0,9%.

Mauvaise surprise pour les deux listes souverainistes Debout La République et Libertas (MPF-CPNT) resepectivement créditées de 1,2 et 3%.

Pour le NPA ex LCR, la crise sociale n’aura pas eu l’effet escompté. Myriam Martin dépasse cependant la barre des 5 points avec 5,6%, loin devant l’autre liste d’extrème gauche étiquetée Lutte Ouvrière 1%.

Surprise du scrutin : l’animateur de télévision connu pour sa mèche, Patrice Devret, qui se présentait en France sous la bannière écolo d’Antoine Waechter et Francis Lalanne, totalise 4,24% !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.