Les toulousains boudent les européennes

bureau-de-vote.jpgComme cela avait été prévu, les bureaux de vote pour les élections européennes n’ont pas attiré les foules. A la mi-journée, on évaluait à 14,1 % le taux de participation en France. A Toulouse, au 67 ème bureau de vote situé dans le quartier des Amidonniers, 27,9 % des inscrits se sont présentés. Un phénomène qui pourrait bien se répéter sur l’ensemble des 200 bureaux de la ville rose.

Participation : pas de surprise

Ce soir les résultats devraient être à cette image. Malgré des appels aux votes lancés encore jeudi dernier par le chef de l’Etat français Nicolas Sarkozy, une forte abstention s’esquisse. L’absence d’enjeux européens clairs et les difficultés de l’opinion à appréhender ce que font les eurodéputés contribuent à ce manque d’intérêt. Le président du bureau et adjoint au maire de Toulouse rappelle que “ce phénomène n’existait pas lors des élections municipales de 2008”. Ce scrutin avait soulevé les foules “les toulousains s’étaient passionnés pour cet enjeu local”. Après le règne de Domminique Baudis (UMP) pendant plusieurs années, le candidat socialiste Pierre Cohen avait finalement décroché une victoire.

Quelle sera la couleur du prochain Parlement européen ? De manière générale, les sondages pronostiquent une victoire de la droite en Europe, la gauche ne parvenant guère à mobiliser malgré la crise, même lorsqu’elle est dans l’opposition. Depuis quatre jours, 338 millions d’européens ont été appelés à élire 736 députés. Dix-neuf des 27 pays de l’UE ont voté ce dimanche. Les premières estimations seront annoncées dans la soirée.

Oïhana Igos

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.