Ligne à Grande Vitesse TGV Paris Toulouse, Malvy accuse Alliot Marie et Bussereau de freiner le dossier

A l’occasion de l’Assemblée Générale de l’Association Eurosud Transport Atlantique Méditerranée, Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, s’est adressé aux membres de l’association au sujet des trois grandes infrastructures à l’ordre du jour : la LGV SEA, le projet Toulouse Narbonne et la Traversée Centrale des Pyrénées.

Martin Malvy a de nouveau fait part de ses inquiétudes quant au dossier de la LGV Sud Europe Atlantique: « Je ne cache pas mes craintes que les difficultés qui jalonnent ce dossier soient délibérées de la part du Gouvernement et les derniers atermoiements de Madame Alliot-Marie et Monsieur Bussereau sur le trajet Aquitaine-Espagne n’aient d’autres objectifs que de repousser, une fois encore la réalisation de cette ligne ».

liaisons Toulouse-Montpellier Barcelone

Par ailleurs, le président de Région a profité de la tenue de cette Assemblée générale pour indiquer aux membres de l’association sa détermination à voir se réaliser la liaison Toulouse-Narbonne. « L’enjeu, comme vous le savez, est la réalisation à Narbonne du « Y » de l’Eurorégion Pyrénées Méditerranée qui devra permettre de relier les LGV Bordeaux/Toulouse d’une part et Montpellier/Barcelone d’autre part, et d’achever ainsi une réseau performant de la grande vitesse entre les principales villes du sud-ouest européen ».

Concernant la Traversée Centrale des Pyrénées, Martin Malvy est revenu sur l’étude des impacts socio-économiques et environnementaux de cette liaison ferroutière qui est en cours pour le compte du Conseil général des Haute-Pyrénées et de la Région Midi-Pyrénées. Financée à parité par les deux collectivités à hauteur de 138 000 €, cette étude devrait apporter ses conclusions en décembre prochain. « Nous ne manquerons pas de faire connaître les résultats de cette étude à votre assemblée » a précisé Martin Malvy.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.