Guerre Talibans-Pakistan : nouvelle vague de réfugiés

Pour répondre à un nouvel afflux de population, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), ses partenaires et les autorités de la Province frontière du Nord-Ouest au Pakistan ont établi deux nouveaux camps dans les districts de Charsadda et de Peshawar.

Des milliers de personnes ont en effet profité de la levée du couvre-feu ce week-end pour fuir leurs villes et leurs villages de la vallée de Swat afin d’atteindre des zones plus sûres dans les districts de Mardan, de Swabi et de Charsadda. Il s’agissait de la première opportunité depuis un certain temps pour ces personnes de fuir.

Le camp Sugar Mill, à Charsadda, a reçu 400 familles, soit 2 400 personnes lundi, et davantage de personnes sont attendues mardi, a précisé le porte-parole du HCR, Rond Redmond, lors d’un point de presse mardi à Genève.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.