Un nouveau chef pour les casques bleus du Liban

Le contre-amiral italien Ruggiero Di Biase a pris ce week-end le commandement de la composante maritime de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), en remplacement du contre-amiral belge Jean-Thierry Pynoo.

La cérémonie de passation de pouvoir a eu lieu à bord du navire BNS Leopold en présence du commandant de la FINUL, le général Claudio Graziano, du commandant en chef de la flotte italienne le vice-amiral Luigi Binelli Mantelli, du commandant de la composante navale belge le vice-amiral Jean-Paul Robyns, et de hauts responsables militaires des forces armées libanaises et des diplomates de pays contributeurs de troupes à la FINUL, selon un communiqué.

La composante maritime est déployée à la demande du gouvernement libanais pour aider la marine libanaise à assurer la sécurité des eaux territoriales et aider à empêcher l’entrée illégale d’armes au Liban par la mer.

Depuis qu’elle a commencé ses opérations le 15 octobre 2006, la composante maritime de la FINUL a signalé plus de 295 navires suspects aux autorités libanaises pour une inspection supplémentaire. Jusqu’à maintenant 13 pays ont apporté des unités navales à la composante maritime : la Belgique, la Bulgarie, le Danemark, la France, l’Allemagne, la Grèce, l’Indonésie, l’Italie, les Pays-Bas, la Norvège, l’Espagne, la Suède et la Turquie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.