Les étudiants grévistes du Mirail tentent de séduire les toulousains

affiche-mirail-en-lutte.JPGLa victoire politique et syndicale des étudiants “bloqueurs” de l’Université du Mirail est certaine. Ils ont, pour protester contre la réforme des Université réussi une grève et un blocage record de l’Université toulousaine.

Mais, mûs par une certaine paranoïa à l’égard des médias, “ces irréductibles” comme les a surnommé TF1, ont largement perdu la bataille de la communication. Pourtant fondamentale.

Absents de la scène médiatique, absents du Web ou de Facebook, les grévistes ont décidé de reprendre la main avec deux opérations.

D’une part un collage d’affiches dans le centre ville rose de Toulouse -voir la photo de Une prise sur la place du Capitole- et la mise en place d’un site web informatif.

Avec une série d’animations proposées toute la semaine sur le campus toujours sous l’autorité de l’assemblée générale des étudiants. Des films -dont la Grande Vadrouille-, des débats et des concerts -avec Brassens not dead lundi et Boulevards des Arts mercredi.

Dans ce conflit, la présidence de l’Université, a d’ores et déjà annoncé le report des examens au mois de septembre. Et ce, à la condition que les étudiants disposent d’un nombre suffisant d’heures de cours.

Une nouvelle assemblée générals des étudiants est d’ores et déjà programmé le mardi 2 juin au matin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.