Gaza-Crimes de Guerre : des enquêteurs vont recueillir preuves et témoignages

La Mission d’établissements des faits mandatée par le Conseil des droits de l’homme pour examiner les violations du droit international humanitaire et des droits de l’homme lors du récent conflit à Gaza sera à Gaza le 1er juin et y restera pendant environ une semaine, a-t-elle annoncé vendredi dans un communiqué.

La Mission, qui est dirigée par le Juge Richard Goldstone, ancien membre de la Cour constitutionnelle d’Afrique du Sud et ancien Procureur en chef du Tribunal pénal International pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) et du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), entrera à Gaza en provenance d’Egypte par le point de passage de Rafah.

une analyse objective et impartiale

La Mission prévoit de rencontrer toutes les parties concernées, dont les ONG et les organisations et groupes de la société civile, les agences de l’ONU, les victimes et témoins des violations présumées et d’autres personnes qui peuvent fournir des informations concernant les faits faisant l’objet de l’enquête. D’autres visites sur le terrain sont prévues, ajoute le communiqué.

La mission comprend trois autres membres : Christine Chinkin, professeur de droit international à la London School of Economics and Political Science, Hina Jilani, avocate de la Cour suprême du Pakistan et ancien représentante spéciale du Secrétaire général sur les défenseurs des droits de l’homme, et le colonel Desmond Travers, ancien officier de l’armée irlandaise et membre du conseil d’administration de l’Institute for International Criminal Investigations (IICI).

Le travail sur le terrain doit être terminé d’ici à la fin du mois de juin et le rapport doit être remis le 4 août.

Le conflit à Gaza entre Israël et le mouvement palestinien Hamas a duré du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009 et a fait 1.300 morts et 5.300 blessés du côté palestinien ainsi que 14 morts du côté israélien et 530 blessés.

« Je voudrais souligner que notre enquête sera concentrée non pas sur des considérations politiques mais sur une analyse objective et impartiale du respect par les parties au conflit de leurs obligations aux termes du droit international des droits de l’homme et humanitaire, notamment leur responsabilité d’assurer la protection des civils et des non-combattants », avait déclaré le Juge Richard Goldstone à l’ouverture des travaux de la mission à Genève.

Le Secrétaire général a mandaté une enquête séparée sur les bombardements qui ont touché des installations de l’ONU à Gaza.

Partager

Articles Récents

Municipales à Toulouse. Méric soutient Pellefigue et “ne comprend pas” Cohen

Municipales 2020 : Toulouse George Méric, le président du Conseil Départemental 31, voulait une seule liste à gauche pour Toulouse…

23 janvier 2020

LGV Train grande vitesse Bordeaux Toulouse en 2030 si tout va bien

C’est une annonce attendue depuis près de 30 ans. La ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse entrera en service en 2030.…

23 janvier 2020

Collecte de sang urgente à Toulouse

C'est sous le regard des anges de la salle des illustres au Capitole à Toulouse que l'établissement français du sang…

23 janvier 2020

Inondations, La Haute Garonne passe en alerte orange

L'Aude et les Pyrénées orientales sont en vigilance rouge pour risques exceptionnels. Conséquences de la tempête Gloria, les départements de…

22 janvier 2020

Alerte rouge pour l’Aude et Pyrénées orientales

La situation dans les départements de l'Aude et des Pyrénées orientales est très dangereuse. De nombreux lieux sont évacués. La…

22 janvier 2020

Déjà 17 morts de la Grippe en France

Depuis le début de l'épidémie de Grippe, 17 personnes sont mortes en France. La région Occitanie est désormais classée en…

22 janvier 2020

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com