Melenchon met le FN, le Modem et les verts dans un même sac

Le leader du Front de Gauche et candidat aux élections européennes accuse plusieurs partis de ne pas respecter le Code électoral. Dans un communiqué de presse, le sénateur socialiste, vise les listes FN, MPF-CPNT-Libertas, Modem, NPA, Europe-Ecologie et LO.

Il les accuse de ne pas respecter l’article R30 du Code électoral. Leur faute, estime l’ancien partisan du non au Traité Constitutionnel Européen : “faire apparaître sur leurs bulletins de vote d’autres noms que ceux des candidats de ces listes”.

Une mention qui serait contraire au décret électoral qui précise que « les bulletins ne peuvent pas comporter d’autres noms de personne que celui du ou des candidats ou de leurs remplaçants éventuels ».

Pour l’auteur de l’OPA sur le Parti Communiste pas d’action en justice mais “une pratique qui rompt l’égalité entre les listes et porte atteinte à la libre expression du suffrage. Elle induit en effet en erreur les électeurs sur les candidats pour lesquels ils vont effectivement voter.”

Un premier coup de semonce avant une prochaine requête officielle ? Mélenchon n’a pas encore fait part de son intention à ce sujet.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.