Crise économique : les jeunes sont les plus touchés

Les projections révisées du nombre de travailleurs pauvres à travers le monde indiquent que 200 millions de travailleurs supplémentaires risquent de rejoindre les rangs des personnes qui vivent avec moins de 2 dollars par jour estime le Bureau International du Travail (BIT).

La crise frappe durement les plus jeunes. L’augmentation du nombre de chômeurs entre 2008 et 2009 devrait se situer entre 11 et plus de 17 millions. Le taux de chômage des jeunes pourrait passer d’environ 12% en 2008 à un taux situé entre 14 et 15% en 2009.

M. Somavia a mis en garde : l’expérience du passé fait craindre un décalage considérable de 4 à 5 ans en moyenne entre la reprise des marchés du travail et celle de l’économie. Il existe un risque que la crise mondiale de l’emploi «persiste» pendant plusieurs années.

Le rapport du BIT indique que 2009 correspondra à la pire performance mondiale jamais enregistrée en termes de création d’emplois. En outre, le rapport souligne que la main-d’oeuvre mondiale augmente en moyenne de 1,6%, ce qui équivaut à environ 45 millions de nouveaux arrivants chaque année, alors que la croissance mondiale de l’emploi a reculé à 1,4% en 2008 et devrait chuter davantage, pour se situer entre 0 et 1% en 2009.

Selon le BIT, d’ici à 2015, quelque 300 millions de nouveaux emplois devront être créés rien que pour absorber la croissance de la population active.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.