Corée du Nord : une menace pour la Paix estime Ban Ki Moon

L’essai nucléaire et les lancements de missiles à courte portée auxquels a procédé ces derniers jours la République populaire démocratique de Corée (RPDC) sapent les efforts visant à parvenir au désarmement nucléaire, a déclaré le Secrétaire général Ban Ki-moon à Helsinki.

Traité de Non Prolifération

Ils ne font pas que « créer des tensions dans la région » et ont « de graves implications pour la paix et la sécurité au niveau régional et mondial », a affirmé M. Ban lors d’une allocution devant le parlement finlandais, à Helsinki, mardi.

Lors d’une conférence de presse, il a ajouté que le Conseil de sécurité pourrait « commencer à prendre des mesures supplémentaires, à la mesure de la gravité de la situation ».

Il a appelé les dirigeants nord-coréens à s’abstenir de toutes mesures risquant de créer des tensions dans la région et ayant des implications négatives sur les efforts visant à arrêter la prolifération des armes nucléaires, ainsi que sur les pourparlers entre les Etats-Unis et la Russie sur le désarmement nucléaire.

La seule solution consiste à retourner aux Pourparlers à Six (Corée du Nord, Corée du Sud, Japon, Chine, Russie et Etats-Unis) et à se plier à la déclaration de septembre 2005 par laquelle la Corée du Nord s’engageait à abandonner les armes nucléaires et à rejoindre le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, a estimé le Secrétaire général.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.