29 mai 2005-29 mai 2009, Dupont Aignan veut fédérer le NON au référendum avec Debout la République

Il y a quatre ans jour pour jour, le 29 mai 2005, 55% des électeurs rejetaient massivement par référendum le projet de Constitution européenne.

En 2008, “l’UMP, le PS, le MoDem et les Verts approuvaient par un coup de force parlementaire le traité de Lisbonne, pourtant copie conforme de ce projet rejeté par le peuple” estiment les membres de Debout la République.

A quelques jours de l’élection européenne, la liste gaulliste “Debout La République avec Nicolas Dupont-Aignan”, menée dans le Sud-Ouest par Henri Temple, lance un appel aux électeurs du « NON » : L’élection européenne est l’occasion unique de reprendre le pouvoir et de désavouer les partisans du « OUI » qui ont volé votre victoire.

Au Parlement européen, “ils ont voté ensemble 97% des textes mais poussent aujourd’hui l’hypocrisie jusqu’à faire mine de se combattre et de se lamenter sur la probable abstention massive” déclare pour Debout la République son correspondant à Toulouse Olivier Arsac.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.