Un meeting UMP sous haute surveillance policière

En campagne pour les élections européennes, la liste UMP pour le grand Sud ouest accueillait mardi pas moins de 5 membres du gouvernement au Centre des Congrès de Toulouse. De toute la région, un millier de partisans avaient fait le déplacement. Et ce sur carton d’invitation.

Quelques manifestants étaient venus faire entendre leur voix. Résultat : une mobilisation policière sans précédent à Toulouse pour un meeting organisé par un parti de gouvernement.

Sous forme de questions réponses, chaque orateur a évoqué sa vision de l’Europe. Le secrétaire d’Etat aux affaires européennes a lui évoqué le projet d’Union méditerrannéenne pourtant au point mort depuis la guerre.

Autre temps fort de cette soirée, l’intervention d’Alain Lamassoure, 3e de la liste qui s’est présenté en “Sébastien Chabal sans les poils”.

La président de l’UMP haute Garonne et députée européenne sortante, Christine de Veyrac a quant à elle dénoncé l’incompréhension entre l’Union et les citoyens.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.