L’OMS dénonce le manque des fonds pour lutter contre la fièvre jaune

Le Groupe international de coordination (GIC) pour l’approvisionnement en vaccins contre la fièvre jaune prévient que les stocks d’urgence mondiaux pour vacciner les populations les plus vulnérables du monde, en Afrique, sont en train de s’épuiser, a indiqué mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

les effets de la crise financière

Les stocks actuels devraient être épuisés en 2010 et il n’y a pas de fonds pour financer les campagnes une fois qu’on aura écoulé les réserves actuelles. La plupart des enfants et des adultes dans 5 des 12 pays les plus vulnérables d’Afrique sont maintenant protégés contre cette maladie grâce à de récentes campagnes de vaccination.

Mais faute d’un financement additionnel, des millions de personnes restent menacées par la maladie, affirment les spécialistes de la santé publique.

Le Dr William Perea, coordinateur de l’OMS pour la préparation aux épidémies et les interventions, a déclaré que l’;initiative contre la fièvre jaune subissait les effets de la crise financière mondiale.

L’OMS estime qu’il y a chaque année 206.000 cas et 52.000 décès liés à cette maladie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.