Europe écologie demande le retrait des machines à voter

Le 7 juin prochain, en France, environ un million d’électeurs seront “contraints” d’utiliser des ordinateurs de vote estime le parti de Dany Cohn Bendit.

“Le ministère de l’Intérieur a agréé ces machines. Sans aucune contre expertise et sans débat démocratique. Le code de traitement des machines est secret et il n’existe aucun moyen de recomptage” poursuit un communiqué de presse adressé ce jour.

Juridiquement, les vérts estiment que “Le nombre élevé de listes présentes lors des élections du 7 juin (notamment en Ile-de-France) ne permettra pas en outre leur présentation intégrale sur les interfaces des machines, sauf à les rendre totalement illisibles pour les électeurs. Ce défaut de présentation représente une rupture d’égalité.”

Europe Ecologie a donc demandé que l’Etat français face en sorte que “le scrutin européen puisse se dérouler sans rupture d’égalité et en toute transparence en imposant le retour au vote papier sur l’ensemble du territoire”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.