Crise économique : les négociations internationales patinent

L’Assemblée générale de l’ONU a annoncé mardi qu’elle avait repoussé à fin juin la Conférence sur la crise économique et financière mondiale initialement prévue du 1er au 3 juin afin de donner plus de temps aux délégués pour négocier le projet de document final.

de la bonne foi sur des négociations complexes

La « Conférence au plus haut niveau sur la crise économique et financière mondiale et son impact sur le développement » aura lieu du 24 au 26 juin au siège des Nations Unies, à New York, a indiqué le porte-parole du président de l’Assemblée générale.

« Les délégués ont dit qu’ils avaient besoin de davantage de temps pour négocier le projet de document final qui doit être adopté par les dirigeants mondiaux. Le président de l’Assemblée générale, Miguel D’Escoto Brockmann, l’organisateur de ce sommet de trois jours, a consulté tous les principaux groupes régionaux ces derniers jours sur ce report de trois semaines et est arrivé à un consensus sur ce changement », a précisé le porte-parole.

M. D’Escoto a demandé aux Etats membres d’achever les négociations sur le projet de document final d’ici au 15 juin. Il s’est dit confiant que « les Etats membres afficheront la volonté politique nécessaire et la bonne foi concernant ces négociations complexes ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.