Production animale : le Sud plus influent

Un nouveau portail Internet a été lancé vendredi par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour fournir des informations à jour sur le bien-être des animaux d’élevage.

l’abattage de masse en cas d’épidémie

Ce portail a pour vocation de centraliser des informations fiables sur la législation et les résultats de recherche dans le secteur, de même que sur les normes, pratiques et politiques intéressant le bien-être animal. Les utilisateurs ciblés sont les agriculteurs et les responsables des administrations, les législateurs, les chercheurs, l’industrie alimentaire et de l’élevage et les organisations non gouvernementales, souligne la FAO dans un communiqué.

Il constituera une tribune importante pour toutes les questions relatives au bien-être des animaux tels que le transport, la gestion de l’abattage et du pré-abattage, l’élevage et la manipulation des animaux, et l’abattage de masse en cas d’épidémie.

La production animale représente 40% de la valeur de la production agricole mondiale, et les produits d’origine animale assurent un tiers des apports protéiques de l’humanité.

Les animaux sont également source de revenus, de statut social et de sécurité pour environ un milliard de personnes dans le monde, dont un grand nombre de pauvres.

Depuis les années 1990, le centre de gravité de la production animale s’est déplacé du Nord au Sud et un certain nombre de pays en développement se sont retrouvés sur le devant de la scène en tant qu’acteurs influents.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.