Gaza : situation humanitaire se dégrade

Les restrictions imposées aux populations à Gaza avant et après le conflit de décembre 2008-janvier 2009 par Israël continuent de détériorer la situation sanitaire dans le territoire, selon l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient.

Avant la guerre, près de 4.000 différents objets ou aliments pouvaient être importés à Gaza. Maintenant cette liste ne dépasse pas les 40.

Les restrictions ont aussi affecté la capacité de l’UNRWA à fournir des services de santé. L’agence onusienne n’a pas été en mesure de reconstruire les centre de santé endommagés ni les dispensaires à cause des restrictions sur l’importation de matériaux de construction.

L’agence craint de devoir réduire son assistance en matière de santé du fait des contraintes budgétaires. Le budget de santé de l’UNRWA est en effet de 20 dollars par personnes par année : 80 millions de dollars pour 4 millions de personnes. C’est en dessous du strict minimum préconisé par l’Organisation mondiale de la santé de 60 dollars par personne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.