La Guerre Talibans Pakistan a fait fuir 1,4 millions de civils

Le nombre de personnes déplacées par les combats au nord-ouest du Pakistan depuis le 2 mai approche les 1,4 million, selon les derniers chiffres obtenus par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) qui appelle la communauté internationale à apporter une aide d’urgence massive.

un nouveau facteur de déstabilisation de la région

Le Haut Commissaire António Guterres, qui a terminé une mission de trois jours au Pakistan ce week-end, estime que cette crise de déplacement est l’une des plus dramatiques ayant eu lieu ces derniers temps.

Il a lancé une mise en garde sur une déstabilisation possible, si les déplacés et les dizaines de milliers de familles hôtes essayant de leur assurer une assistance ne reçoivent pas une aide rapidement.

« Nos efforts semblent tomber dans un puits sans fond, tant le nombre de personnes en mouvement est chaque jour considérable et que la réponse n’est jamais à la hauteur. Laisser ces populations sans l’aide dont elles ont besoin – avec des chiffres si importants – pourrait constituer un facteur de déstabilisation énorme », a déclaré un porte-parole du HCR à Genève.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.