Les jeux vidéos causes du drame de Fenouillet ?

“Mon dieu” Le ministre de l’éducation nationale Xavier Darcos y a fait publiquement allusion mardi lors des questions au gouvernement diffusées sur France 3.

Interrogé par la députée socialiste de Toulouse Martine Martinel sur l’affaire du collégien de 12 ans qui a, vendredi, poignardé sa professeur dans les collèges François Mitterrand de Fenouillet dans la banlieue nord de Toulouse, Xavier Darcos  a ainsi évoqué l’effet néfaste des jeux vidéos.

Le ministre de l’éducation de François Fillon et Nicolas Sarkozy a ainsi affirmé que les enfants ” qui passent leur temps” à jouer étaient perturbés “par des jeux vidéos dans lesquels ils tuent et regagnent des vies”.

Un mot en passant ou une déclaration fondée sur les premières conclusions de l’enquête ? Le ministre présent sur place vendredi, ne l’a pas précisé.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.